ALIMA
  • EN
    • CUBE, Chambre d'Urgence Biosécurisée pour Épidémies
    • CUBE, Chambre d'Urgence Biosécurisée pour Épidémies
    CUBE, Chambre d'Urgence Biosécurisée pour Épidémies

    CUBE, Chambre d'Urgence Biosécurisée pour Épidémies

    CUBE, Chambre d'Urgence Biosécurisée pour Épidémies
    Partager cette page
    Suivez nos équipes sur le terrain

    CONTEXTE

    Sylvain Cherkoaui / COSMOS

    Entre 2014 et 2016, l’Afrique de l’Ouest connaît la plus grave épidémie d’Ebola jamais recensée auparavant avec plus de 11 000 morts.

    Ebola traverse alors les frontières et prend une portée mondiale, de son épicentre en Afrique de l’Ouest (Guinée, Liberia, Sierra Leone), aux cas isolés dans les pays voisins (Nigeria, Mali, Sénégal) jusqu’en Europe (Espagne, Royaume-Uni et l’Italie) et les Etats-Unis.

    En 2014, face à l’ampleur de la crise, les équipes ALIMA font face à de nombreuses contraintes dans le centres de traitement Ebola (CTE). Ils font plusieurs observations : les centres sont trop longs à déployer et très coûteux. La prise en charge des patients requiert un grand nombre de ressources médicales qualifiées et expérimentées; les conditions sont inadaptées pour effectuer une surveillance de qualité; les malades sont séparés de leur famille et de leur communauté et sont souvent réticents à se faire soigner.

    9 choses à savoir sur Ebola

    LA REPONSE D'ALIMA

    En 2014, ALIMA est intervenue à plusieurs niveaux en réponse à l’épidémie d’Ebola à Nzérékoré en Guinée en :

    • construisant un CTE
    • assurant une prise en charge médicale de qualité
    • formant du personnel guinéen
    • développant des projets de recherche sur de nouveaux protocoles de prise en charge (traitement) et en participant à des essais clinique pour un vaccin

    En 2015, ALIMA a reçu le premier prix de l’Union Européenne pour son action dans la lutte contre le virus Ebola.

    ALIMA PRESENTE : CUBE

    Yvonne Etinosa / ALIMA


    En s’inspirant des leçons apprises en Guinée, ALIMA et son partenaire Securotec ont développé CUBE (Chambre d’Urgence Biosécurisée pour Epidémies - Biosecure Emergency Care Unit for Outbreaks), une unité de traitement autonome, facilement transportable, pour les maladies hautement infectieuses.

    La spécificité de CUBE est de faire passer la protection du soignant au patient infecté. La structuration (parois transparentes/bras externes) permet aux équipes médicales, avec une, d’assurer une surveillance continue du malade en réduisant les risques de contamination, contrôler ses constantes, administrer des solutés et adapter le traitement depuis l’extérieur sans avoir à porter un équipement de protection individuelle. La famille reste également en contact grâce aux parois transparentes sans risque de contamination.

    Spécificités techniques

    • 1 CUBE : 9 m2
    • Les CUBES sont combinable : 9m2 > 18 m2
    • Facilement transportable : 290 kg
    • Rapidement déployable : en 72 heures, montée en 90 minutes au plus près du foyer épidémique
    • Réutilisable : jusqu’à 10 fois
    • Coût d'intervention réduit de 75%
    • Totale adaptabilité au contexte : possibilité d’assembler en extérieur ou en intérieur
    • Sécurité des agents de santé : Niveau de biosécurité équivalent à un laboratoire P4 Laboratoire de biosécurité de niveau 4
    • Soins médicaux individualisés
    • Près de 80% des actes médicaux réalisables de l’extérieur en zone “bas risque”
    • Traitement administré à partir de zones à faible risque : suivi continu du patient ; discussion facilité entre patient / agent de santé / famille à proximité
    • Air conditionné et filtré

    AUTRES OPTIONS :

    • Laboratoire de niveau 4 pour les projets de diagnostic et de recherche
    • Possibilité d’effectuer des actes chirurgicaux

    Télécharger la brochure (PDF)

    besoin d'un renseignement complémentaire?

    Contactez-nous