• EN
    • Une lutte acharnée contre le paludisme au Soudan du Sud
    Une lutte acharnée contre le paludisme au Soudan du Sud

    Une lutte acharnée contre le paludisme au Soudan du Sud

    Nous sommes en pleine saison des pluies au Soudan du Sud. Et avec les pluies, viennent les moustiques ; et avec les moustiques, le paludisme.

    « Le paludisme est l'une des principales causes d'hospitalisation et la principale cause de décès dans le pays »,  explique Eymeric Laurent-Gascoin, chef de projet pour ALIMA au Soudan du Sud.  Alors que le paludisme sévit tout au long de l'année, le nombre de cas augmente considérablement pendant la saison des pluies lorsque les moustiques sont plus nombreux.
     

    Le paludisme représente un plus grand risque pour les enfants âgés de moins de cinq ans souffrant de malnutrition aiguë modérée ou sévère, ainsi que pour les femmes enceintes.

    À l'hôpital du comté de Raja, dans l'État du Bahr El Ghazal occidental, où les équipes médicales d’ALIMA offrent des consultations pédiatriques gratuites pour les enfants de moins de 15 ans, et fournissent un soutien aux services d'hospitalisation et de soins intensifs pédiatriques, les cas compliqués de paludisme représentaient 62% des admissions au mois de mai.

    Pendant la saison de plus haute transmission du paludisme, qui a lieu normalement d'août à octobre, il arrive que le nombre de patients double au service pédiatrique.  C'est pourquoi nous nous tenons prêts à augmenter la capacité d’accueil. Les équipes médicales se préparent à augmenter la capacité d'accueil. Elles pourraient  utiliser les couloirs pour accueillir des lits supplémentaires et, si nécessaire et installer des tentes dans la cour de l'hôpital.


    En plus de la préparation à la saison du paludisme au sein de l’hôpital, ALIMA a mis en place un réseau de cliniques mobiles pour venir en aide aux populations éloignées de la ville et aux personnes déplacées par le conflit, qui se cachent encore dans la brousse. Ces cliniques mobiles qui transportent des fournitures et des médicaments, voyagent régulièrement en dehors de Raja et, pendant leurs tournées d’une semaine, afin d’aider le personnel des centres de santé périphériques à diagnostiquer et soigner les malades.


    Toute personne présentant des symptômes similaires au paludisme est testée à l'aide d'une test de diagnostic rapide du paludisme. Si le test s’avère positif, on donne aux patients ordinaires un traitement à suivre à la maison, tandis que les cas graves ou compliqués sont référés à l'hôpital de Raja.


    « A Khor Shamam, nous n'avions pas de services de santé et nos enfants souffraient de nombreuses maladies», a déclaré Rina Harum, une mère de quatre enfants elle-même âgée de 28 ans qui devait marcher durant 4 heures pour atteindre Raja lorsque ses enfants avaient besoin de soins. « Récemment, nous avons été surpris et bienheureux de voir l'équipe mobile d'ALIMA venir avec des médecins dispenser des services de santé à l'endroit où nous sommes ... Je suis très heureuse car mon enfant se porte beaucoup mieux.»


    ------------

    Pour plus d'informations sur le paludisme, consultez notre infographie: 6 choses à savoir sur le paludisme


    The Alliance for International Medical Action (ALIMA) est une organisation médicale humanitaire qui travaille main dans la main avec un réseau d'organisations médicales locales pour fournir des soins médicaux de qualité aux personnes les plus vulnérables lors de situations d'urgence et de crises récurrentes. ALIMA et ses partenaires effectuent des recherches de pointe pour améliorer la médecine humanitaire.


    Basée à Dakar, au Sénégal, ALIMA a traité plus de 2 millions de patients dans 12 pays depuis sa création en 2009 et a lancé 10 projets de recherche axés sur la malnutrition, le paludisme, et le virus Ebola.


    Au Soudan du Sud, ALIMA et son partenaire local, AFOD (Action for Development), ont commencé leur travail à l'hôpital de Raja en mai 2017. Depuis lors, les équipes médicales ont fourni des soins gratuits à plus de 21 000 patients dans la ville de Raja. Les cliniques mobiles ont commencé à atteindre les populations locales à l'extérieur de la ville de Raja en juillet 2017. En 2017, ALIMA a également fourni des services de santé à Aweil et traité 60 000 patients contre le paludisme.

    (©) Photo: Eymeric Laurent-Gascoin / ALIMA

    NOUS CONTACTER

    Sénégal

    +221 77 855 41 59

    Route de l'Aéroport, Rue NG 96
    BP: 15530. Dakar, Sénégal

    office@alima.ngo

    France

    +33 1 80 89 99 39

    15, rue des immeubles industriels
    75011 Paris France.

    office@alima.ngo

    +33 (0)1 70 24 75 47

    USA

    +1 (646) 619-9074

    One Whitehall Street, 2nd Fl,
    New York NY 10004, USA

    info.usa@alima-ngo.org

    Suivez nos équipes sur le terrain

    Inscrivez-vous à la newsletter OK

    Soutenez-nous

    Mentions légales