• EN
    • RD Congo
    • RD Congo
    • RD Congo
    République démocratique du Congo

    République démocratique du Congo

    Partager cette page
    Suivez nos équipes sur le terrain
    OK

    23138

    PATIENTS SOIGNÉS POUR PALUDISME

    2023

    PATIENTS SOIGNÉS POUR CHOLERA

    287100

    ENFANTS VACCINÉS CONTRE LA ROUGEOLE

    POPULATION

    79,000,000

    millions d’habitants

    dont 1,5 millions de déplacés internes (2015)


    MORTALITÉ INFANTO-JUVÉNILE

    71

    décès pour 1000 naissances


    MORTALITÉ MATERNELLE

    693

    décès pour 100 000 naissances

    CONTEXTE PAYS

    La République Démocratique du Congo, deuxième plus grand pays d’Afrique, connaît une situation humanitaire et sanitaire critique depuis de nombreuses années. Riche en ressources naturelles, la RDC est le théâtre de conflits depuis le début des années 90 entraînant d’importants mouvements de population, une destruction des infrastructures de santé et des services publics. Les flambées épidémiques de choléra, rougeole et paludisme sont récurrentes dans le pays. Les besoins médicaux y sont énormes et le taux de mortalité infantile du pays est l’un des plus élevés au monde.


    OPÉRATIONS

    ALIMA intervient dans la province du Katanga depuis fin 2013 pour lutter contre les épidémies. Une équipe de réponse aux urgences et Wash, nommée « RUSH » répond aux urgences médicales liées aux épidémies et déplacements de population et veille à améliorer les conditions d’hygiène et d’accès à l’eau. Elle assure aussi une surveillance épidémiologique afin de détecter les épidémies. En cas d’urgence, elle est capable de se déployer en 72h afin de mener une mission d’exploration pour évaluer les besoins et répondre à une épidémie. 


    En 2016, ALIMA a poursuivi ses activités de surveillance épidémiologique et de riposte d’urgence concernant le choléra, la rougeole et le paludisme dans les 4 provinces de l’ex-Katanga, à travers le projet RUSH IV financé par ECHO. Les 4 interventions menées (3 choléra, 1 rougeole) durant les 12 mois de projet ont permis de prendre en charge charge 32 725 patients, et de vacciner 149 419 enfants contre la rougeole.


    L’année 2016 a été marquée par une recrudescence de la notification des cas de choléra à l’échelle de la RDC, notamment dans les provinces situées le long du fleuve Congo qui concentrent 70% des décès du pays. Face à cette situation, ALIMA a lancé une riposte choléra dans les provinces du Maniema, de la Tshopo et de la Mongala dès mi-novembre 2016. Le projet a permis de prendre en charge jusqu’à présent 2572 cas de choléra. 


    Depuis mi-janvier 2017, ALIMA mène également un projet d’accès aux soins de santé primaire dans la Zone de Santé d’Opienge (province de la Tshopo) pour les populations hôtes et les personnes déplacées par les conflits plus à l’est. ALIMA assure les soins de santé primaire, les soins obstétricaux et néonataux d'urgence, la prise en charge médicale d’urgence des victimes de violences sexuelles et la vaccination de routine. Ce projet a permis de prendre en charge jusqu’à fin avril 310 patients en hospitalisation et 6876 patients en ambulatoire soit 7186 patients.


    Les projets d’ALIMA en RDC sont financés par ECHO, UNICEF, le Pooled Fund RDC (PNUD) et des fondations privées.