• EN
    • L’épidémie d’Ebola vaincue en RDC
    L’épidémie d’Ebola vaincue en RDC

    L’épidémie d’Ebola vaincue en RDC

    2017-07-03 RDC Ebola
    Kinshasa/Dakar, 1er juillet 2017. Le ministère de la Santé a déclaré la fin de l’épidémie d’Ebola en République Démocratique du Congo après que 42 jours se soient écoulés sans nouveaux cas signalés. Les équipes médicales d’ALIMA (The Alliance For International Medical Action) ont quitté l’aire de santé de Muma, située dans le district de Likati qui était affecté par l’épidémie.
    « Nous sommes heureux de voir qu'aucun cas d'Ebola n’a été signalé en RDC depuis 42  derniers jours, et nous félicitons les autorités congolaises et leurs partenaires pour avoir contenu rapidement l'épidémie », déclare Moumouni Kinda, responsable des programmes  pour ALIMA. 



    Au cours de l’intervention, l’organisation a formé 20 membres du personnel médical à la prise  en charge des patients atteints du virus Ebola. A Muma, les équipes d’ALIMA ont réhabilité trois centres de santé et mis en place deux unités d’isolement dans le village. Elles ont également fait un don de près de 2 tonnes de médicaments et de matériel médical – dont des kits de protection aux autorités sanitaires. 


    L’épidémie d’Ebola qui s’est déclarée le 12 mai dernier dans la province du Bas-Uélé a touché  5 personnes dont 4 sont décédées selon le Ministère de la santé. En outre, 105 cas suspects pour lesquels les analyses de laboratoire se sont révélés négatives ont été enregistrés. 


    Il s’agit de la huitième flambée d’Ebola au Congo depuis 1976, et toutes ont été circonscrites. Ces flambées  ont eu la particularité d’être à petite échelle et de se propager dans des zones forestières difficiles d’accès. 


    Les équipes d’ALIMA ont adopté une stratégie de riposte différente de celles pratiquées en  Afrique de l’Ouest en 2014. « Nous avons préféré mettre en place de petites unités d'isolement des cas suspects. Les patients étaient principalement isolés dans de petites unités installées pour l’urgence et quelques fois dans leur maison pour éviter la contamination des équipes soignantes en charge du transport. Nous avons tout mis en œuvre pour déployer rapidement des soins médicaux sécurisés », conclut Moumouni Kinda. 



    Le soutien de Start Fund a permis à ALIMA de déployer rapidement une assistance médicale  d’urgence dans des zones particulièrement difficiles d’accès. 


    The Alliance For International Medical Action (ALIMA) est une organisation médicale  humanitaire qui travaille main dans la main avec un réseau d'organisations médicales locales pour fournir des soins médicaux de qualité aux personnes les plus vulnérables lors de situations d'urgence et de crises récurrentes. ALIMA et ses partenaires effectuent des recherches de pointe pour améliorer la médecine humanitaire. 


    Photo : John Wessels / ALIMA

    Partager cette page