ALIMA
  • EN
    • RD Congo
    • RD Congo
    • RD Congo
    République démocratique du Congo

    République démocratique du Congo

    RD Congo
    Partager cette page
    Suivez nos équipes sur le terrain

    67000

    CONSULTATIONS PÉDIATRIQUES

    5180

    ENFANTS SÉVÈREMENT MALNUTRIS SOIGNÉS

    94

    PATIENTS ATTEINTS D'EBOLA PRIS EN CHARGE (au 31 octobre 2018)

    POPULATION

    81 339 988

    millions d’habitants

    dont 3,8 millions de déplacés internes (juillet 2017)


    MORTALITÉ INFANTO-JUVÉNILE

    71

    décès pour 1000 naissances


    MORTALITÉ MATERNELLE

    693

    décès pour 100 000 naissances

    CONTEXTE PAYS

    La République Démocratique du Congo (RDC), le deuxième plus grand pays d’Afrique, est confrontée à une situation de santé précaire qui nécessite un support médical et humanitaire. Riche en ressources naturelles, le pays est le théâtre de conflits depuis le début des années 1990. Cela a donné lieu à de grands déplacements de population, ainsi qu’à la destruction des structures de santé et des services publics. Les épidémies de choléra, de rougeole et de paludisme sont fréquentes dans tout le pays. Le taux de mortalité infantile du pays – 71 décès pour 1000 naissances – est l’un des plus élevés au monde.


    RD Congo - Alima

    OPÉRATIONS

    ALIMA est présente en RDC depuis août 2011. Les programmes se focalisent sur la réponse aux épidémies et urgences sanitaires. Entre 2013 et 2017 dans l'ancienne province du Katanga, ALIMA a mis en place une équipe d'intervention d'urgence, connue sous le nom de RUSH, qui a soutenu la surveillance épidémiologique, la recherche et la réponse à des épidémies de choléra, de rougeole et d'Ebola. RUSH a mené des missions d’investigation, des alertes et a lancé des interventions dans les zones de santé de Moba, Kalemie/Nyemba, Kinkondja et Kilwa.


    En mai 2018, les équipes d’ALIMA ont répondu à une épidémie d'Ebola à Itipo, dans la province de l'Equateur, où elles ont installé un centre de traitement équipé de 10 lits et de 5 chambres d’urgence biosécurisées. C’est la première fois qu’ALIMA déployait cette innovation technologique sur le terrain durant une épidémie d’Ebola. Ce type de chambre d’urgence biosécurisée innovante a été conçu pour soigner les maladies hautement infectieuses telles qu’Ebola, tout en permettant de diminuer l’isolement des malades pendant leur traitement.


    Début Août, une deuxième épidémie d'Ebola a été déclarée dans la province du Nord-Kivu. En partenariat avec le ministère de la Santé, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et d'autres acteurs, ALIMA a lancé une intervention médicale d'urgence dans la ville de Béni y gère un centre de traitement Ebola de 41 lits. 



    Depuis Juin 2018, ALIMA a ouvert des programmes dans la région du Kasaï afin que les populations locales, qui se trouvent dans des zones de post-conflits et conflits en cours, bénéficient de soins médicaux et nutritionnels gratuits. Les équipes d’ALIMA ont apporté leur soutien à deux hôpitaux à Kamuesha et Kalonda Ouest et ouvert neuf centres de santé à Kamuesha. Les équipes d’ALIMA mènent également un projet de lutte contre la violence sexuelle et sexiste reposant sur une approche globale d’identification des victimes,  d’orientation vers des services spécialisés appropriés, de campagnes d’éducation communautaire et d’information pour aider les survivant(e)s à mieux vivre.



    Les projets d’ALIMA en RDC sont financés par ECHO, UNICEF, l’OMS, le Pooled Fund RDC (PNUD), FNUAP et des fondations privées.