ALIMA
  • EN
    • République Centrafricaine
    • République Centrafricaine
    • République Centrafricaine
    République Centrafricaine

    République Centrafricaine

    République Centrafricaine
    Partager cette page
    Suivez nos équipes sur le terrain

    6075

    ACCOUCHEMENTS

    23132

    CONSULTATIONS PRÉNATALES

    76802

    CONSULTATIONS ENFANTS DE MOINS DE 5 ANS

    POPULATION

    5,400,000

    millions d’habitants


    MORTALITÉ INFANTO-JUVÉNILE

    90

    décès pour 1000 enfants


    MORTALITÉ MATERNELLE

    890

    décès sur 100 000 accouchements

    CONTEXTE PAYS

    Depuis décembre 2012, la République Centrafricaine souffre de conflits politico-militaires et intercommunautaires, le tout ayant un impact négatif sur la situation humanitaire. Près d’un million de personnes étaient encore déplacées en 2016, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays. Des milliers d’autres ont été tuées, blessées ou violées.


    Malgré le retour des partis au pouvoir et le déploiement des forces internationales, les incidents de sécurité à grande échelle continuent de se produire dans le nord-ouest, le centre et l’est du pays. En 2016, 12 des 16 préfectures du pays étaient sous le contrôle des groupes armés. L’insécurité persistante a rendu l’accès aux services publics et aux soins de santé opérationnels extrêmement difficile. 34% des structures de santé ont été détruites et 18% des structures ne sont pas opérationnelles. En raison de l’insécurité permanente, les zones où les gens ont le plus besoin d’aide et de soins médicaux sont difficiles d’accès pour les acteurs humanitaires. On estime que 6,6 % des enfants souffrent de malnutrition aiguë globale.


    En 2016, la RCA a connu un certain nombre d’épidémies, y compris la variole du singe, la méningite, la rougeole et le choléra.

    République Centrafricaine - Alima

    OPÉRATIONS

    ALIMA joue un rôle actif en RCA depuis 2013, et fournit des soins médicaux et nutritionnels dans cinq centres de santé de la périphérie de la capitale, Bangui, et dans le district de santé de Bimbo pour les populations locales et déplacées vivant dans sept sites du district de santé de Boda. Les soins sont gratuits pour les enfants de moins de cinq ans et les femmes enceintes


    En 2016, les équipes ont enregistré 54 605 consultations générales et 6 041 consultations d’urgence. Près de 75 000 enfants ont été traités contre le paludisme, qui continue d’être une des principales causes de mortalité infantile en RCA.


    En plus des services de soins de santé primaires, ALIMA gère également une unité de maternité dotée de neuf lits et dispose d’une salle d’opération à proximité d’un camp de personnes déplacées à Boda.


    En 2016, 936 interventions chirurgicales ont été réalisées et près de 5 000 patients ont été hospitalisés pour des soins. Le personnel de santé a aidé plus de 1 760 femmes à accoucher et a offert des consultations prénatales à plus de 17 000 femmes enceintes.


    Les équipes médicales ont contribué à renforcer la capacité du personnel national de santé. Elles ont fourni des médicaments aux établissements de santé, restauré trois centres de santé, et mis en place une clinique de santé mobile pour atteindre les personnes déplacées dans la forêt qui ne peuvent se rendre à un centre de santé en raison de l’insécurité.


    Les projets d’ALIMA en RCA sont financés par ECHO, le fonds Bêkou (Phase I et II), et le CDC.