ALIMA
  • EN
    • Recherche – Former les mères au diagnostic de la malnutrition
    Recherche – Former les mères au diagnostic de la malnutrition

    Recherche – Former les mères au diagnostic de la malnutrition

    Recherche – Former les mères au diagnostic de la malnutrition



    Depuis 2011 au Niger, ALIMA et son partenaire BEFEN mènent une étude nommée «Mothers Understand and Can do it » (MUAC). Cette étude en deux phases a pour objectif de déterminer l’efficacité d’une stratégie de dépistage de la malnutrition aiguë sévère (MAS) à l’aide du périmètre brachial (PB) par les mères.


    LE POINT DE DÉPART


    La recherche repose sur l’hypothèse qu’avec peu de moyens les mères sont capables d’identifier et de classer l’état nutritionnel de leurs enfants, au même titre que les agents communautaires. L’étude initiale (MUAC I) a été menée en 2011-2012 au Niger, dans le district de Mirriah et a reçu le soutien financier de UNICEF et ECHO.


    PUBLICATIONS :



    RÉSULTATS PROBANTS ET PASSAGE À L’ÉCHELLE

    L’efficacité démontrée de cette forme de dépistage a permis le passage à l’échelle dans les années suivantes. En 2013, plus de 12 000 mères du district de Mirriah ont ainsi été formées et ont reçu un ruban MUAC.


    En 2014, la stratégie a permis d’atteindre 27 000 mères. Cette seconde phase (MUAC II) fait l’objet d’une étude par comparaison avec le dépistage conduit par les Relais communautaires (ReCos) de 2013 à 2014. Les résultats de cette seconde étude seront publiés prochainement.

    Partager cette page