ALIMA
  • EN
    • RDC: le miracle des enfants survivants d'Ebola
    RDC: le miracle des enfants survivants d'Ebola

    RDC: le miracle des enfants survivants d'Ebola

    RDC: le miracle des enfants survivants d'Ebola
    2019-01-31 RDC Ebola Enfants
    Alors que les enfants continuent d'être parmi les plus touchés par l'épidémie d'Ebola dans les provinces du nord-Kivu et de l'Ituri en République démocratique du Congo, des progrès importants ont toutefois été accomplis pour augmenter leurs chances de survie au centre de traitement ALIMA (The Alliance for International Medical Action) situé dans la ville de Béni.

    Pour la première fois, un bébé est né d'une mère atteinte du virus Ebola sans infection. Depuis le début de l’épidémie, plus de la moitié des enfants infectés par le virus ont été guéris au Centre de Traitement Ebola (CTE) d’ALIMA. C’est le signe d’une belle avancée dans la prise en charge, quand on sait que durant l'épidémie en Afrique de l'Ouest survenue en 2014-2016, plus de 80%* des enfants de moins de 5 ans infectés par le virus Ebola sont décédés.

    "Comme c'est le cas pour de nombreuses maladies, lorsqu’une épidémie d’Ebola se déclare, les enfants sont les premières victimes car ils sont plus fragiles que les adultes, leur système immunitaire n'étant pas encore aussi fort ", dit Dr. Junior Ikomo, l'un des médecins d'ALIMA. "Les complications telles que la déshydratation et les hémorragies, sont beaucoup plus souvent mortelles pour les enfants que pour les adultes."

    Selon l'UNICEF, les enfants représentent un tiers des cas atteints d'Ebola dans l'épidémie actuellement en cours en RDC.

    Bien que les mêmes molécules thérapeutiques soient utilisées pour traiter les enfants et les adultes, la posologie est ajustée chez les enfants. Et, comme tous les patients, plus les enfants sont traités tôt, meilleures sont leurs chances de survie.

    Les enfants ont également besoin d'un soutien émotionnel et psychologique adéquat. Séparés de leur famille, ils sont généralement plus apeurés encore que les adultes à l’idée de rester seuls, à l'intérieur du CUBE ou dans une tente de soins. C'est pourquoi ALIMA travaille avec les survivants d'Ebola - qui ne peuvent plus être infectés par le virus - pour aider à fournir des soins de proximité aux enfants malades 24h/24 et 7j/7.

    Au centre de traitement d'ALIMA à Béni, nous avons reçu 47 enfants de moins de 15 ans atteints du virus Ebola depuis août 2018, dont 28 enfants de moins de 5 ans. Grâce aux efforts de notre équipe médicale, 21 enfants parmi eux ont pu survivre. 

    Lumière sur certaines de leurs histoires:

    Gloria, âgée de trois ans 

    (Crédits: Simo Sougou / ALIMA)

    Bénédicte, âgée de 6 jours

    (Crédits: UNICEF)

    Sylvana, âgée de 5 jours

    (Crédits: Organisation Mondiale de la Santé)

    *Photo de couverture: Jennifer Lazuta / ALIMA

    *Chiffre: https://link.springer.com/article/10.1007%2Fs00431-017-2914-z 

    Partager cette page