ALIMA
  • EN
    • Mauritanie
      Credits: ALIMA/Djamilou
    • Mauritanie
      Credits: ALIMA/Djamilou
    • Mauritanie
      Credits: ALIMA/Djamilou
    Mauritanie

    Mauritanie

    Mauritanie
    Partager cette page
    Suivez nos équipes sur le terrain
    OK

    4400000

    million d’habitants

    493000

    de personnes en insécurité alimentaire

    165000

    personnes en besoin d’assistance nutritionnelle

    Contexte

    La Mauritanie compte 13 régions (ou wilaya) avec une superficie de 1 030 700 Km2 dont 80% est désertique. Le pays compte 4 430 028 habitants (source : https://countrymeters.info/fr/Mauritania). Il est confronté au défi sécuritaire à l’instar des autres pays du Sahel auquel s’ajoutent les aléas climatiques, le tout entrainant une situation de vulnérabilité des populations surtout au niveau rural. 

    7 régions sur 13 dépassent le seuil de la malnutrition d’urgence, avec un total de 165 000 enfants et femmes enceintes et allaitantes nécessitant une assistance nutritionnelle. Près de 49 000 enfants de moins de 5 ans meurent chaque année, dont 54% en raison de la malnutrition et de maladies connexes.

    Zone d’intervention : Wilaya (Région) de Hodh El Chargui ; Moughataa (Département) de Bassikounou avec le camp de réfugiés maliens à Mbera (17km de Bassikounou).

    La Moughataa de Bassikounou compte près de 51 000 habitants éparpillés sur un vaste territoire désertique et chaud (152 villages répartis entre 4 communes). 

    La situation de la moughataa de Bassikounou située à la frontière malienne reste volatile, car tributaire de l’évolution de la situation sécuritaire toujours précaire au nord Mali, de l’Algérie ainsi que le sud libyen.

    En Octobre 2018, le camp de Mbera compte 56 024 (UNHCR octobre 2018) personnes recensées et de nouveaux déplacements de populations sont attendus en raison de l’instabilité sécuritaire de la région.

    Opération 

    ALIMA répond aux besoins des populations hôtes et réfugiées en appuyant 3 centres de santé (le Centre mère-enfant de Mbera, Bassikounou et Fassala) et 4 postes de santé (2 dans le camp de Mbera et 2 en dehors : celui de Mbera village et Kossana) de la moughataa. ALIMA soutient aussi les services de santé secondaires du CS de Bassikounou, y compris les urgences chirurgicales et obstétricales par l’appui au bloc opératoire.  Les populations cibles du projet sont les enfants de moins de 15 ans et les femmes enceintes et allaitantes au niveau des structures hors camp de réfugié et une gratuité totale des soins est assurée dans le camp.

    Les principales orientations du projet sont de : 


    Appui aux activités de soins de santé primaires et secondaires des CS/PS 
    Référencement des cas graves vers le CS de Bassikounou
    Appui aux capacités d'hospitalisation pédiatrique et adultes
    Appui aux activités pour la santé maternelle.
    Approvisionnement en médicaments, intrants et équipements et support en gestion de stock.
    Appui au développement des capacités de gestion du bloc chirurgical
    Assurer le renforcement de capacité des agents du MOH 
    Transfert des soins vers des structures du MinSa et intégration du camp à la carte sanitaire 
    Appui fonctionnement structure via recouvrement des couts/couverture universelle à moyen terme pour autonomisation

    Ce projet est une première phase d’une approche de nexus entre l’humanitaire et le développement qu’ALIMA souhaite implémenter dans la Moughataa de Bassikounou. 

    En Mauritanie, les projets d’ALIMA sont financés par la Direction générale pour la protection civile et les opérations d'aide humanitaire européennes de la Commission européenne (ECHO).

    Crédits photo: ALIMA / Djamilou Abdoul Karim & ALIMA / Nebon Badolo