ALIMA
  • EN
    • Interview d’Augustin Augier sur RFI avec Christophe Boisbouvier sur la situation d’Ebola en RDC
    Interview d’Augustin Augier sur RFI avec Christophe Boisbouvier sur la situation d’Ebola en RDC

    Interview d’Augustin Augier sur RFI avec Christophe Boisbouvier sur la situation d’Ebola en RDC

    Interview d’Augustin Augier sur RFI avec Christophe Boisbouvier sur la situation d’Ebola en RDC
    Devant la situation de l’épidémie d’Ebola toujours en cours dans la province du Nord-Kivu en République démocratique du Congo (RDC), faire confiance aux communautés est indispensable, de même que mieux intégrer la riposte au système de santé existant.

    “Les gens qui sont venus dans les Centres de Traitement Ebola (CTE) et qui en ressortent guéris manifestent beaucoup de confiance, parce qu’ils ont vu le travail phénoménal fait par les infirmiers, les médecins du ministère de la Santé, d’ONG comme ALIMA, sur le terrain pour les soigner.

    Une partie de la population continue à avoir de la défiance, parce qu’ils ne sont pas certains que cette maladie existe. [...]  Et la meilleure façon pour lever cette défiance, c’est de faire confiance à la communauté. C’est elle qui peut résoudre le problème. Et pour ça, il faut qu’on lui donne les moyens de lutter contre cette maladie.

    Ce qu’on essaye de faire dans certains endroits en donnant, par exemple, tout le matériel, la formation, les éléments qui leur manquent, à des communautés des centres de santé pour prendre eux-mêmes en charge les cas suspects. Pendant deux jours, trois jours, le temps de savoir s’ils sont confirmés ou pas.

    On l’a fait dans la ville de Katwa et ça marche, parce qu’évidemment les communautés ont intérêt à y arriver et veulent apprendre à le faire. Donc si on leur fait confiance et qu’on leur donne les moyens, on y arrive.”

    Ecoutez en intégralité l’entretien d’Augustin Augier, Directeur général d’ALIMA, pour RFI avec Christophe Boisbouvier ici.

    *Photo: John Wessels / ALIMA 

    Partager cette page