ALIMA
  • EN
    • Cameroun : l’histoire de Modou, sensibilisateur à Mokolo (vidéo)
    Cameroun : l’histoire de Modou, sensibilisateur à Mokolo (vidéo)

    Cameroun : l’histoire de Modou, sensibilisateur à Mokolo (vidéo)

    Cameroun : l’histoire de Modou, sensibilisateur à Mokolo (vidéo)
    A l’hôpital de Mokolo, dans la région de l’extrême-nord du Cameroun, ALIMA travaille avec des sensibilisateurs afin d’inculquer de bons réflexes aux populations et de prévenir la malnutrition et l’apparition de maladies liées à une mauvaise hygiène et à des mauvaises pratiques de santé.

    Le rôle des sensibilisateurs est d’organiser à l’hôpital des séances d’information individuelles ou collectives à destination des mères des patients hospitalisés, sur des thématiques telles que les signes de la malnutrition, l’alimentation des enfants, l’allaitement, ou encore l’hygiène.


    Modou est sensibilisateur pour ALIMA à l’hôpital de district de Mokolo depuis 2016. Il est originaire de Limani, une ville à la frontière avec le Nigéria. Lorsque les assaillants de Boko Haram ont attaqué sa ville en 2015, Modou a été forcé de fuir avec sa femme et ses enfants. Installé à Mokolo depuis, il utilise son expérience en tant que déplacé pour aider les mères des enfants hospitalisés et leur redonner espoir.


    Regardez cette vidéo pour en savoir plus sur l’histoire de Modou.





    ALIMA travaille dans la région de l’Extrême-Nord du Cameroun depuis mai 2016. Dans le district sanitaire de Mokolo, ALIMA appuie la pédiatrie et le service nutritionnel de l’hôpital de district. Depuis mai 2016, les équipes d’ALIMA ont hospitalisé près de 6 400 enfants en soins pédiatriques et plus de 2 700 en soins nutritionnels dans cet hôpital.


    Les activités d’ALIMA au Cameroun sont financées par La Direction générale pour la protection civile et les opérations d'aide humanitaire européennes de la Commission européenne (ECHO), l’OFDA (Office of U.S. Foreign Disaster Assistance), Malteser International, le Comité interministériel d'aide alimentaire (CIAA), la fondation Bill et Melinda Gates, et le Centre de Crise et de Soutien (CDCS) du gouvernement français.




    Photo et vidéo : Alexis Huguet / ALIMA.

    Partager cette page