ALIMA
  • EN
    • Améliorer la recherche clinique sur les infections épidémiques en Afrique subsaharienne
    Améliorer la recherche clinique sur les infections épidémiques en Afrique subsaharienne

    Améliorer la recherche clinique sur les infections épidémiques en Afrique subsaharienne

    Améliorer la recherche clinique sur les infections épidémiques en Afrique subsaharienne
    2018-03-23Recherche
    Dakar, 23 Mars 2018 - ALIMA (the Alliance for International Medical Action) fait partie d'un nouveau réseau multidisciplinaire de recherche clinique et de lutte contre les maladies infectieuses à potentiel épidémiques en Afrique subsaharienne, connu sous le nom d'ALERRT (The African coaLition for Epidemic Research, Response and Training). En travaillant ensemble pour améliorer la recherche clinique et de laboratoire, l'objectif de cette coalition est de réduire l'impact des épidémies sur la santé publique et les facteurs socio-économiques.

    « Compte tenu de l'apparition soudaine et de la nature et durée imprévisibles de la plupart des épidémies, il est particulièrement difficile de mener des projets de recherche médicale au cours d’une épidémie », déclare Augustin Augier, secrétaire général d’ALIMA. « Pour être enfin en mesure de mieux comprendre ces maladies et d'améliorer les soins aux patients, ALIMA et le consortium visent à développer les outils nécessaires pour lancer de tels projets de recherche, tout en maintenant les normes éthiques les plus élevées et en impliquant la communauté. »


    ALIMA, une organisation humanitaire médicale qui vise à améliorer la médecine humanitaire par ses projets innovants de recherche, est la seule représentante des ONG au sein du consortium ALERRT. ALIMA va collaborer avec 20 partenaires, dont l'Université d'Oxford, PAC-CI, l'Institut Pasteur et l'Inserm, pour une intervention rapide contre la propagation des épidémies, tout en menant, à travers le continent africain, des projets de recherche clinique axée sur les patients sur les maladies infectieuses à tendance épidémique.


    Dans le cadre de son premier projet, ALERRT a lancé son nouveau mode d’intervention et de recherche au Nigeria, où sévit actuellement une épidémie de fièvre de Lassa. En partenariat avec le Centre Nigérian pour le Contrôle des Maladies et l'Organisation Mondiale de la Santé, ALERRT vise à améliorer la survie des patients par la collecte de données cliniques et de laboratoire venant de patients atteints de formes sévères de la maladie. Il s’agit d’un travail préparatoire menant à de futurs essais cliniques de nouveaux vaccins et traitements.


    L'objectif ultime de ce réseau est de développer la recherche médicale centrée sur le patient pour nous permettre d'améliorer considérablement le niveau de soins offerts et d'intégrer l'innovation médicale dans les crises humanitaires, ce qui est une nécessité absolue, » explique Dr Marie Jaspard, coordinatrice d'ALIMA pour le projet ALERRT.




    Pour en savoir plus sur ALERRT: http://www.alerrt.global/




    ALIMA (The Alliance For International Medical Action) est une organisation humanitaire médicale qui vise à fournir une assistance aux populations dans des situations d'urgence telles que des épidémies, des conflits ou des catastrophes naturelles. Basée à Dakar, au Sénégal, ALIMA a traité plus de 2 millions de patients dans 12 pays depuis sa création en 2009 et a lancé 10 projets de recherche axés sur la malnutrition, le paludisme et Ebola.


    ALIMA bénéficie d’une expérience dans la réponse aux épidémies, notamment avec Ebola en Guinée, la fièvre de la vallée du Rift au Niger, la fièvre de Lassa au Togo et au Nigeria, le choléra au Nigéria et en RDC, et la dengue au Burkina Faso.




    Photo: Etinosa Yvonne / ALIMA

    Partager cette page