• EN
  • ALIMA rejoint le Comité de pilotage de la société civile de Gavi, l'Alliance du vaccin

    2017-06-29
    DAKAR, 29 juin 2017 - ALIMA (The Alliance for International Medical Action) a été sélectionnée pour faire partie du comité de pilotage de la société civile de Gavi (l'Alliance mondiale pour les vaccins et la vaccination). Avec plus de huit ans d'expérience dans la vaccination des enfants dans des contextes humanitaires dont certains comptent parmi les plus difficiles en Afrique de l’Ouest et centrale, la position unique d’ALIMA au comité en tant qu’acteur de terrain fournira des informations précieuses au comité sur la façon de mieux travailler avec les ministères de la santé pour vacciner les enfants dans les zones les plus reculées du monde.

    « Nous avons voulu rejoindre Gavi parce que nous travaillons dans des pays comme le Tchad, où les systèmes de santé et la couverture vaccinale sont faibles », a déclaré le Dr Susan Shepherd, qui représentera ALIMA au sein du comité de pilotage des organisations de la société civile (OSC) de Gavi. « Nous aimerions une plate-forme qui nous permette de questionner l'approche actuelle, de sortir des sentiers battus et également d'explorer ce à quoi ressemble une stratégie de vaccination efficace. »


    Gavi, qui se définit comme un partenariat privé-public de santé globale, a pour mission de sauver des vies en augmentant l'accès aux vaccins pour les enfants dans les pays les moins développés. Le comité de pilotage des OSC, composé de 18 membres, est chargé de guider le travail de l’assemblée des organisations de la société civile de Gavi - un réseau de plus de 4000 OSC à travers le monde qui luttent pour un meilleur accès à la vaccination et aux soins de santé.


    Depuis sa création en 2000, Gavi a financé la vaccination de près de 580 millions d'enfants et a contribué à renforcer les systèmes de santé dans plus de 60 pays. Malheureusement, selon l'Organisation Mondiale de la Santé, plus de 19,4 millions de bébés dans le monde n'ont toujours pas accès aux vaccins de base.


    « Les enfants de tous les pays devraient avoir accès aux vaccins, qu'ils vivent dans des zones de conflit ou sur une île de pêcheurs au milieu du fleuve Congo », a déclaré le Dr Shepherd. « J’espère que la voix d’ALIMA sera entendue pour modifier certaines pratiques actuelles et améliorer les politiques existantes afin de mettre plus de vaccins à la disposition des enfants les zones les moins accessibles ».


    ALIMA exercera un mandat de trois ans à partir du 1er juillet 2017.



    ALIMA (The Alliance For International Medical Action) est une organisation humanitaire médicale qui vise à fournir une assistance aux populations dans des situations d'urgence telles que des épidémies, des conflits ou des catastrophes naturelles. Basée à Dakar, au Sénégal, ALIMA a traité plus de 2 millions de patients dans 12 pays depuis sa création en 2009 et a lancé 10 projets de recherche axés sur la malnutrition, le paludisme et Ebola.


    En 2016, ALIMA a vacciné plus de 133 000 enfants au Mali, en République Centrafricaine et au Nigeria contre des maladies telles que la rougeole, la méningite, la polio et le tétanos. En 2017, ALIMA a répondu à une épidémie de rougeole en Guinée en travaillant avec le ministère de la Santé pour lancer une campagne de vaccination d'urgence dans la région sud-est de N'Zérékoré, qui a atteint plus de 148 000 enfants. Les équipes médicales du Mali, du Niger, de la République démocratique du Congo et de la République Centrafricaine prévoient de vacciner environ 406 000 enfants d'ici la fin de 2017.


    Partager cette page