• EN
    • ALIMA et AMCP mettent en œuvre une campagne de prévention du paludisme au Sud du Mali
    ALIMA et AMCP mettent en œuvre une campagne de prévention du paludisme au Sud du Mali

    ALIMA et AMCP mettent en œuvre une campagne de prévention du paludisme au Sud du Mali



    Au Mali, le nombre de cas de paludisme atteint son pic pendant la saison des pluies. Au cours de cette période de risque de transmission élevé, des milliers de cas sont enregistrés, faisant de cette maladie la première cause de consultation. Les enfants de moins de 5 ans sont les plus vulnérables.


    ALIMA et AMCP, ont mis en œuvre une campagne de prévention du paludisme dans les districts sanitaires de Kangaba et de Kolokani, dans la région de Koulikoro, au sud du Mali. Des équipes fixes et mobiles distribueront une dose mensuelle du traitement préventif à plus de 82 000 enfants âgés de 3 à 59 mois, et ce pendant 4 mois. Cette campagne de masse a pour objectif de protéger un maximum d’enfants, et de réduire le nombre de cas de paludisme grave qui nécessite une hospitalisation.


    Pourtant, la chimio prévention du paludisme saisonnier, ou CPS, permet de réduire considérablement le nombre de cas de paludisme simple et grave. Ce traitement préventif, constitué de sulfadoxine-pyrimethamine et d’amodiaquine, est administré par voie orale aux enfants. Cette combinaison de molécules leur fournit l’immunité nécessaire à une protection non négligeable pendant la saison des pluies.

    Partager cette page